L’envol des flamants roses

7 Mar, 2021

“La nature donne les mou­ve­ments et l’art les ensei­gne­ments.“
Ba(L) lade poé­tique…
Ma mère m’a tou­jours par­lé en usant de pro­verbes et dic­tons. Cela m’a mar­quée et ber­cé mon enfance et aujourd’­hui j’es­saie de les appli­quer dans mon quo­ti­dien. Je ne me borne pas à être guide confé­ren­cière, je me défi­nis comme une conteuse urbaine. La force de la parole je l’ai gagnée aus­si à tra­vers les ate­liers d’art ora­toire que j’a­nime depuis main­te­nant 2 ans avec l’as­so­cia­tion Eloquentia, par­ler en public.
Depuis tou­jours, je me délecte à nar­rer des his­toires et anec­dotes, émou­voir et ame­ner mon audience à rire. Au départ le public com­pre­nait des amis, des proches, et des gens de pas­sage. Puis l’en­vie s’est faite sen­tir d’ins­truire, de por­ter la culture à un plus grand nombre, et je me suis for­mée et ai acquis de l’ex­pé­rience.
Guider, c’est un peu comme se mettre en scène. C’est jouer un rôle dans la vraie vie, magni­fier le réel, faire connaître le patri­moine et l’in­ter­pré­ter. Le don­ner à voir en ame­nant les gens dans un tour­billon, aller vers le res­sen­ti, le tou­cher, le goût, l’é­coute, pour une explo­sion des 5 sens. Le charme n’est pas le seul atout d’un.e orateur.ice mais il joue un rôle majeur dans la façon de racon­ter. Ensuite peut venir la confiance et l’a­dé­qua­tion du public, sans qui nous ne sommes rien ! Faire vibrer les gens comme en nous, trou­ver les mots pour décrire et enro­ber les pay­sages, les monu­ments qui inter­rogent.
Aujourd’hui je suis venue vous par­ler de…

La Camargue

Diverses inter­pré­ta­tions selon la langue d’origine :

  • en celte “ca-ma” : champ recou­vert d’eau;
  • en tzi­gane “kam veut dire “soleil” et “arakar=protéger”;
  • en latin “cam­ma­rus” signi­fie “crabe”.

Mille ver­sions se contre­disent et donnent à réfléchir.

On a éteint le moteur, au bord de la route pous­sié­reuse et infi­nie,
Non loin de la sor­tie des Saintes-Marie-de-la-mer, sur la route Cacharel. Un nom de par­fum pour des effluves de ter­roir bes­tial
Elle arpente la lagune, le soleil décline à l’ho­ri­zon
Le plai­sir d’en­tendre cra­quer les terres arides de Camargue sous nos pas, puis sen­tir le sol mol­lir près de la lagune, s’en­fon­cer dans le maré­cage.
Tout à coup des échas­siers et quelques petits oiseaux d’é­tang prennent leur envol dans un frois­se­ment d’ailes
Mon cœur bat à tout rompre. Quel chance inouïe.
Accroupie sur la terre cra­que­lée je regarde les minus­cules crus­ta­cés et les crabes des­sé­chés par le soleil de plomb, à marée basse, ensevelis.

“Elodie !!” me crie mon amie. A peine ai-je rele­vé la tête qu’une nuée de fla­mants roses enva­hit le ciel . Au des­sus de moi, un tsu­na­mi. Des cris stri­dents et un immense cou­rant d’air. La volée migre vers le cou­chant. Harmonieuse, elle part en flèche inves­tir un autre lagon.
Nous sommes aux abords de l’é­tang de Vaccarès, seul clas­sé réserve natu­relle et espace pro­té­gé favo­rable à la nidi­fi­ca­tion.
Plus loin des cor­mo­rans, des sternes et des fla­mants.
Plus un bruit. Il y a nous et l’im­men­si­té de cette éten­due lagu­naire, zone humide para­lique.
Les flèches de sable et l’ho­ri­zon aux cou­leurs pas­tels.
Le ciel se teinte de rose, orange, jaune, vert, bleu. Une palette de peintre du sud et nos seuls yeux pour miroir.
Le soleil dans les joncs, rouge sang. Clin d’oeil à la cor­ri­da, évè­ne­ment fes­tif célé­bré ici.
Les noirs tau­reaux paissent igno­rant le sort qui leur est réser­vé.
Pax Romana Arles de nuit et ses murs tièdes.
Les Saintes-Marie-de-la-Mer et leurs arènes vides.
L’odeur vio­lente du café de Camargue
Et l’homme qui mar­chait sur l’eau comme Jésus Selon Mathieu évan­gile 14,22–33.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

D’autres actualités…

Le village des Mées

Le village des Mées

Balade-découverte d’un site clas­sé UNESCO ren­du célèbre par ses for­ma­tions géo­lo­giques. Département des Alpes de Haute Provence, région PACA.Les…

lire plus
Anecdote culturelle

Anecdote culturelle

#CultureChezNous #fene­tre­sur­mar­seille Hier, l’as­so­cia­tion A3 m’a contac­té pour emme­ner un public de proches-aidantes, membres dela­dite asso­cia­tion à…

lire plus
Yoga tibétain & marche en conscience

Yoga tibétain & marche en conscience

La ran­don­née et le yoga sont des dis­ci­plines com­plé­men­taires qui per­mettent de prendre soin de son corps et de son esprit. C’est pour cette raison…

lire plus

Contactez-moi

Demander des renseignements

Contacter votre guide

06 49 85 82 74

elodie.reisetrip@gmail.com